Megaupload 2.0 et bien c’est loupé !!!!

En début de mois, Kim Dotcom s’est fait l’ambassadeur d’une levée de fonds via la plate-forme BnkToTheFuture. La grosse ambition était de réunir près de 4,5 millions d’euros pour le lancement du service de stockage cloud MegaUpload 2.0 (avec chiffrement de bout-en-bout) et du service de microtransacations Bitcache.

Cette campagne de crowdfunding a uniquement eu lieu avec la crypto-monnaie Bitcoin qui est au cœur du projet. Au final, ce sont 354 investisseurs qui apportent pour l’équivalent d’un peu plus de 1 million d’euros. Juste suffisant pour atteindre le seuil minimum.

L’investissement dans MegaUpload 2.0 et Bitcache est donc bien moindre qu’escompté, ce qui devrait compliquer la tâche. Une des idées est d’associer chaque transfert de fichier sur MegaUpload 2.0 à une microtransaction Bitcoin, puis d’étendre Bitcache aux sites Web.

L’impatience était donc bien présente ce vendredi 20 janvier 2017 mais un retard de dernières minutes est venu perturber les festivités.

Il semble qu’il s’agit pas d’un problème d’ampleur puisque l’homme demande à ses fans de patienter un jour ou deux face un « incident de parcours« .

Kim Dotcom est cependant sous pression. D’un côté, la menace d’une extradition vers les Etats Unis est toujours au-dessus de ses épaules (Il a été mis en examen pour violation de droits d’auteur, blanchiment d’argent et association de malfaiteurs) et de l’autres des résultats sont attendus par ses investisseurs.

A ce sujet, Megaupload 2 et son service de micro transactions en Bitcoins (Bitcache) ont été présenté comme un ensemble à très fort potentiel capable en moins de cinq ans d’être rentable avec à la clé au minium 80 millions d’utilisateurs.

La bonne étoile de Kim Dotcom est-elle en train de s’éteindre tout doucement ? Difficile de répondre mais si Megaupload 2 voit le jour sa naissance aura-été douloureuse. Sa campagne de crowdfunding a permis de récupérer que 1/5 de la somme souhaitée à savoir 5 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *